Atelier « Communiquer par mail » à la médiathèque

Les conseils suivants sont tirés des échanges entre médiateurs et participants de l’atelier « Communiquer par mail » qui a eu lieu à la médiathèque mardi dernier. Si ces indications vous semblent insuffisantes, venez nous parler des obstacles que vous rencontrez, nous vous aiderons à les surmonter !

Point vocabulaire : email, mail, courrier électronique, courriel et mèl sont tous synonymes.

1. La boite mail

On choisit librement son fournisseur de boite mail, on peut même ouvrir des boites mail chez plusieurs fournisseurs.

Exemple de fournisseurs : laposte.net, sfr.fr, gmail.com (google), outlook (windows), yahoo, posteo.de ….

Ce fournisseur va assurer le stockage de vos messages sur ses serveurs (gros ordinateurs) et leur acheminement vers les boites mails de vos correspondants. Vous accéderez à vos emails via leur site web ou leur application.

Quelque soit le fournisseur choisi, vous pourrez correspondre avec n’importe quelle boîte mail de tous les autres fournisseurs. Il n’y a pas d’exclusivité.

Vous pourrez ouvrir votre boite mail depuis tous les types de systèmes (mac, OC, Linux, android…) et tous les navigateurs Internet (Firefox, Chrome, Internet Explorer…).

Pour choisir un fournisseur, on peut regarder plusieurs critères :

  • quelle limite de taille aux emails envoyés ?
  • quelle limite de stockage de vos emails ?
  • quelle sécurité pour vos données personnelles ?  le fournisseur se réserve t-il le droit de les lire et/ou de les partager ?
  • payant ou non ? les fournisseurs gratuits se rémunèrent par de la publicité et se réservent en général le droit de lire vos mails pour mieux cibler leur pub
  • offre t-il des services supplémentaires ? calendrier, espace de stockage de documents….
  • facilité de manipulation de l’interface en ligne, des applications

Attention : coté sécurité des données, il faut penser que dans votre boite mail vont souvent transiter des informations sensibles (RIB, pièces d’identité, informations fiscales ou médicales….). Pensez au système de courrier papier : accepteriez-vous que le facteur se réserve le droit d’ouvrir et de lire tous vos courriers ?

Liste de boites mails éthiques et écologiques : https://www.blog-libre.org/2017/09/21/messagerie-email-ethique-comment-preserver-sa-vie-privee-et-celle-de-son-entourage/

 

2. Créer un compte : adresse email et mot de passe

  • Adresse mail

C’est elle qui vous identifiera pour vos correspondants. On peut en créer plusieurs : une pour la famille, une pour les associations, une pour les achats etc. si on le souhaite.

Une adresse mail est toujours composée de la même manière : nomquevousavezchoisi@nomdufournisseur.xx / exemple : martine.dupont@hotmail.fr

  • d’abord l’identifiant que vous avez choisi : beaucoup mettent leurs nom et prénom mais ce n’est pas obligatoire / ex : asso-scrabble-fontenay, martinedu94, papi.du.web etc.
  • @ : “arobase” ou “at”, qui signifie “chez”
  • nom du fournisseur de votre boite mail / ex : gmail, ville-fontenay-sous-bois, laposte…
  • .xx : indique le domaine de votre fournisseur / ex : .fr pour les domaines français, .com pour l’international, .de pour l’allemagne etc.

Quelque soit le domaine, vous pourrez correspondre avec tout le monde à l’international

Des règles à respecter en écrivant une adresse mail :

  • pas d’espaces
  • pas de majuscules
  • pas d’accents

Chaque adresse mail est unique : votre fournisseur refusera votre choix d’adresse si quelqu’un a déjà créé la même.

C’est pourquoi de nombreux sites internet utilisent votre adresse mail comme identifiant pour vous distinguer de leurs autres utilisateurs quand vous créez un compte. Une adresse mail = une personne, pas de possibilité de confondre deux utilisateurs ayant le même nom par exemple.

  • Mot de passe

Choisir un bon mot de passe est capital car l’accès par des pirates à votre boite mail :

  • leur donne accès à des informations sensibles (vol d’identité, de RIB…)
  • leur permet de cibler tous vos contacts

Un bon mot de passe est :

  • personnel : on ne le partage pas
  • long : au minimum 8 caractères, il est recommandé d’en choisir 12
  • compliqué : mélange de lettres minuscules, majuscules, de chiffres, pas de phrase connue…
  • facile à retenir : il a du sens pour vous !

La CNIL propose :

Attention :

  • On peut enregistrer ce mot de passe sur ses appareil personnels mais jamais sur des postes publics.
  • On doit absolument se déconnecter des postes publics après usage sinon pas besoin de taper le mot de passe pour accéder à vos mails !

De nombreuses boites mails ajoutent au mot de passe une double sécurité : il faut alors renseigner son numéro de téléphone. En cas d’utilisation de votre compte sur un appareil nouveau, il vous sera demandé de taper un code envoyé par SMS.

3. Envoyer et recevoir des mails

Je vous renvoie à ce cours très bien fait et illustré à consulter : https://cours-informatique-gratuit.fr/cours/envoyer-recevoir-des-mails/

Quelques rappels supplémentaires !

On peut envoyer des messages à toutes nos connaissances en un clic MAIS :

  • vérifiez les informations transmises, notamment quand vous ne connaissez pas l’expéditeur, vous pourriez transmettre des rumeurs voire des virus
  • utilisez “CCi” pour rentrer les adresses de vos destinataires quand vous envoyez des mails à un grand groupe de personnes pour cacher leurs adresses.

Pour plus de conseils de sécurité, voir le guide de l’atelier « Sécurité informatique »

Vos mails ont un impact écologique :

  • effacez les messages que vous ne souhaitez pas conserver
  • désabonnez-vous des courriers automatiques commerciaux que vous ne lisez pas en cliquant sur les liens “désabonnement” ou “unsuscribe” présent souvent tout en bas de ces messages

Comments are closed.